Depuis une trentaine d’annees, Skander Dhaoui est chef eclairagiste de cinema, du grand cinema, de films tels que « Star Wars », « Pirates » ou « Madame Butterfly », ainsi que de fres nombreux films tunisiens et de plusieurs tournages a l’etranger.
La lumiere est son sujet, it Ia dompte, la canalise et Ia dirige comme un chef d’orchestre dirigerait une symphonie. Clair-obscur, plein jour, sfumato, lumieres rasantes, lumieres froides, lumieres croisees, lumiere qui sublime un visage, lumiere qui detache un objet, it connait tous les secrets et les magies de la lumiere et de l’obscurite, sa rivale.
Entre deux tournages it photographie, son appareil n’est jamais loin, son ceil est toujours l’affut. II est de Ia generation du numerique qui permet, partout et a n’importe quel moment de la journee, de prendre des centaines de photos de paysages, scenes ou portraits qui attirent son regard. Ce regard est toujours curieux, affectueux, &tonne, interesse, plein d’ humour et surtout extremement genereux. II aime ce qu’il voit et le montre, le partage, le publie sur les sites sociaux, l’expedie aux quatre coins du monde, pas tres bavard it communique en photos. Skander offre des images qui se passent du poids des mots, c’est un collectionneur d’instants qui ressent douloureusement la marche impitoyable des ans et Ia disparition des objets familiers du passé. En fixant pour toujours ces visages, ces batiments, ces appareillages de pierre, ces métiers en disparition, ces couchers de soleil ou ces obscurites secretes, it sait que ce sont des dins d’ceil d’ephemere qu’il sauve de l’oubli.

Author

Write A Comment