Mehdi

Ben Temessek

avec une approche
unique et une passion fougueuse.

À la fois architecte en devenir, photographe éperdu et poète à des heures perdues, Mehdi Ben Temessek aime se qualifier comme bidouilleur de lignes, de rimes et d’images, en tandem entre vers numériques et proses argentiques. Sans cesse animé par le salut du cheminement et le souffle du Petit Prince, il multiple les chemins de traverse de par le monde et les mondes de l’art. Ses graphies de déplacement viennent d’être couronnées par quelques travaux primés (3ème Prix des jeunes artistes 2022 à la galerie TGM ou celui du Ministère de la culture pour le pavillon tunisien à la Triennale de Milan en 2019). Ce qui fait évoluer ses déclics en clics, ses terrains de jeux en jets de mots, ce sont bien la marge, les poches de territoires, les traces de poche, la page illusoirement blanche, les dualités insoupçonnées, le silence… En bref et en définitif, toutes ces Obsessions Volatiles Non Identifiées, tous ces OVNI latents qui gravitent autour de lui, meublent son quotidien, attirent son regard, sa plume et ses pas.

exposition
formation

du même artiste