aaa(3).png

Aicha

Zarrouk

avec une approche
unique et une passion fougueuse.

Une jeune artiste tunisienne observe avec un œil amusé notre époque, ses enjeux et son évolution tumultueuse. Elle contemple les icônes de ce monde, celles qui nous sont à la fois si familières et si sacralisées par leur apport à l’Humanité. Le clin d’œil à l’Histoire n’est jamais loin. Notre artiste s’appelle Aïcha Zarrouk. Ayant attrapé la fibre artistique dès l’enfance, passionnée de dessin depuis toujours, c’est à Londres que le déclic se produisit. Dans la capitale britannique où elle poursuivait ses études supérieures, elle développe un intérêt particulier pour l’art contemporain. Il faut dire que cet art y est très développé, le magazine Les Inrocks titrait déjà en 1997 : «Londres, capitale mondiale de l’art moderne ». Ils attribuent ce sacre à une exposition baptisée Freeze, organisée en 1988 par Damien Hirst, membre du groupe Young British Artists, qui domina la scène artistique britannique des années 1990.

exposition
formation

du même artiste