SPRINTART

SPRINTART

Née en 1998 et vivant en suisse. Je suis une artiste plasticienne contemporaine, touche- à-tout, curieuse et passionnée par l’expérimentation. Mon travail gravite autour de l’idée de la forme et sa relation à la couleur. A travers l’association de matériaux et médiums, je réalise des propositions de modules résultant d’assemblages. Le médium acrylique sous forme de pellicule, devient pour moi un matériau, que je déconstruis, j’étire, coupe, et enroule autour de volumes simples ou objets tels que des chaînes, grilles etc... pour leur donner une deuxième peau à la structure synthétique et rugueuse, en essayant de leur donner un aspect brut et raffiné à la fois.

Souha Antit est médecin dentiste interne au sein de l' Hôpital, et artiste peintre autodidacte. Passionnée par la peinture et le dessin depuis mon plus jeune âge . Je me suis initiée à la peinture sur toile à l’âge de 13 ans , et par la suite j'ai essayé plusieurs mediums mais j’ai fini par choisir la peinture l’acrylique. Entre 2018 et 2020 j’ai participé à 5 expositions collectives en Tunisie. Ma première exposition personnelle a eu lieu en Mars 2021 à Sousse. Pendant ces derniers années, j’ai acquis une certaine maîtrise, mes peintures ont donc pris un caractère spécial et distinctif.

Née en Octobre 1996 à Tunis, vit et travaille à Sidi Bou Saïd. Actuellement étudiante à l’Institut supérieur des Beaux Arts de Tunis, Zeineb Lakhoua nourrit son expérience plastique par son vécu personnel qui se confond dans son œuvre artistique. Ses créations se dévoilent sous différentes formes et interroge souvent des thématiques sociétales liées à la femme, à la sexualité et au corps.

Yassine Cherif est etudiant en architecture à l'Ecole National d'architecture et d'urbanisme. Il est artiste visuel spécialisé en design graphique. Il a etudié la peinture au lycée pilote des Arts el Omrane afin de suivre son aventure dans le domaine du design en freelance. Son travail est un melange entre l'esthetique des affiches publicitaires et la composition des chefs d'oeuvre internationaux exposés dans les plus grands musées. Il essaye de trouver un certain équilibre entre la modernité et les grands tableaux de la Renaissance.

Born in 1999, Ines Arif lives and studies in Tunis. since an early age, she had a profound love and interest for Fine Arts and especially painting and drawing which made her participate in multiple Art-related workshops. In 2018 she entered the "Institut Supérieur des beaux-arts de Tunis" where she specialized in Painting as a major and she graduated in 2021. Ines usually takes inspiration from her environment and her daily life experiences. she currently is working on a project that she likes to call « cartography » which is a series of paintings made with different mediums and techniques that treats the subject of maps and road maps, the choice of this theme was based on her personal experience, she always found problems and difficulties in locating herself in her environment and her life, this problem made her rely on google maps as a way to reach her destination and stay on track. While trying to figure out a solution for this daily occurrence that made her use the digital maps, she grew an interest in this data base and she started thinking and searching on how she can transform and translate this visual data into a harmonious and esthetically pleasing artwork that has a powerful and meaningful meaning which later on became the base of her artworks. Her quest to find new interpretations and representations of the theme of maps and the places that she got lost in was and still is the generator of her art creations.

Oussema zakraoui est né en 2000, dans une petite ville appelée Bargou où Il n’était pas entouré par beaucoup d’art ou de culture, jusqu’à ce qu’il tombe amoureux du cinéma, ce qui changea sa vie pour toujours. À cette époque, il avait commencé à photographier, mais pas d’un point de vue artistique, pas avant que les films commencent à façonner sa vision et sa perspective de la vie – étant son propre film. C’est alors qu’il commence à voir tant de beauté dans l’ordinaire, qu’il remarque les moindres détails autour de lui qui commencent à se frayer un chemin sur sa photo en 2020, où il a commencé à travailler sur son premier livre "eROBAA " , ce livre est une représentation visuelle de la relation d’Oussema avec sa ville natale et comment elle s’est finalement améliorée après 20 ans, après qu’il a expérimenté une nouvelle perspective à ce sujet. Il se décrit lui – même comme un observateur , il prend tellement de photos avec ses yeux devant son appareil , qu’il aime communiquer avec ses sujets . la photographie est comme la méditation pour lui c’est pourquoi il photographie principalement des paysages ou tout ce qui a une belle lumière naturelle . Son inspiration est la vie quotidienne qu’il aime capturer dans ses photos, ce sont les moindres détails sur les gens, comment ils se déplacent , comment ils se penchent, comment ils font leurs tâches quotidiennes ne passe jamais inaperçu même s’il ne les photographie pas que souvent et même si il n’aime pas l’inspiration directe - il cite William eggleston et edward Hopper comme ses artistes préférés qui ont influencé son travail.

du même artiste